le manoir de la magie

forum d'échange sur la magie, son apprentissage et audelà
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eliphas Levi...(abbé constant)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arwen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 190
Age : 38
Localisation : isere
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Eliphas Levi...(abbé constant)   Dim 6 Mai - 11:49

Auteurs et livres

Eliphas Levi...(abbé constant)
Chronologie


1806 18 décembre : Naissance à Paris de Pauline Constant, sa sœur.
1810 08 février : Naissance d'Alphonse-Louis Constant au 5, rue des fossés Saint-Germain, à Paris, dans une famille pauvre. Ses parents sont Jean-Joseph Constant, cordonnier, et Jeanne-Agnès Beaucourt.
11 février : Il est baptisé à l'église Saint-Sulpice. Ses parrains sont Aristide-Emile et Adèle-Louise Morinière.
1822 Il fait sa première communion.
1825 Il entre au petit séminaire de Saint-Nicolas du Chardonnet pour achever ses études classiques. Il y apprend la grammaire hébraïque et s'initie à l'ésotérisme au contact de l'abbé Frère Colonna qui dirige le petit séminaire.
1830 30 octobre : Il entre au séminaire d'Issy-les-Moulineaux.
1831 Son père meurt.
1832 Publication de Nemrod, drame biblique paru dans le dictionnaire de litérature chrétienne, pages 830 à 873.
Il entre à Saint-Sulpice.
1833 Il devient sous-diacre.
1834 Il fait la connaissance de son premier amour, platonique : Adèle Allenbach. Celle-ci fait partie des filles à qui il enseigne le catéchisme.
1835 Il est fait diacre.
1836 Il refuse de prononcer ses voeux.
Sa mère, infirme, se suicide de chagrin, sous le pétexte qu'il va quitter le séminaire.
1837 Il quitte le séminaire et se retrouve sans ressources.
Il devient répétiteur dans un pensionnat et accompagne son ami, le comédien Aristide Bailleul, dans une tournée.
1838 Il fait la connaissance de la socialiste Flora Tristan, qui l'initie aux problèmes sociaux.
1839 Il se rend à l'abbaye de Solesmes où il étudie l'œuvre de Mme Guyon.
Publication du Rosier de mai et de Des mœurs et des doctrines du rationalisme en France.
1840 Il quitte l'abbaye de Solesmes et retourne à Paris.
22 octobre : Il est nommé répétiteur de cours au collège de Juilly par l'abbé Henri de Bonnechose.
Publication aux éditions Le Gallois de L'Evangile du peuple.
Publication de L'abbé Constant Symon de Latreiche.
1841 Il devient maître d'étude.
02 août : Il est interné pour la première fois, à la prison de Sainte Pélagie.
Publication aux éditions Lavigne du Livre rouge, sous le pseudonyme d'Ortensius Flamel.
Publication aux éditions Le Gallois de Doctrines religieuses et sociales, de L'Assomption de la femme ou Le livre de l'amour et de La Bible de la liberté (mise à l'index).
1842 Avril : Il sort de prison.
23 novembre : Il fait la connaissance d'Eugénie C. et de son amie Noémie Cadiot au pensionnat de Choisy-le-Roy, où il réside.
Parution du Livre d'or, sous le pseudonyme d'Ortensius Flamel.
1843 Il part pour Evreux.
Il adopte le nom de sa mère, Beaucourt, au lieu de Constant.
Publication de La Sibille au XIXe siècle, sous le pseudonyme d'Ortensius Flamel.
1844 22 février : Il quitte Evreux.
1er octobre : Il quitte définitivement le clergé et s'engage dans les études ésotériques.
Publication de La Mère de Dieu par la librairie de Charles Gosselin.
1845 Publication du Livre des larmes aux éditions Paulier.
Publication des Trois harmonies aux éditions Fellens et Dufour.
1846 13 juillet : Il est forcé d'épouser Noémie Cadiot par le père de celle-ci, sous la menace d'être poursuivi pour détournement de mineur.
29 septembre : Naissance de son fils naturel A.-C., qu'il a eu d'Eugénie C.
Publication par la Librairie Sociétaire de La dernière incarnation.
Publication du Deuil de la Pologne.
1847 Parution de La voix de la famine.
Février à août : Il est interné pour la deuxième fois pour son livre La voix de la famine.
Septembre 1847 : Naissance de sa fille Marie.
Parution à la Librairie Phalanstérienne de Rabelais à la Basmette, des Trois malfaiteurs" et du Seigneur de la Devinière.
1848 10 mars : Il crée son propre journal socialiste : Le tribun du peuple.
23 juin : Il échappe de peu à la mort. Au cours de l'insurrection, un marchand de vin qui lui ressemble est abattu à sa place au cours d'une bagarre.
Publication par l'éditeur imprimeur J. Frey du Testament de la liberté.
1851 Publication aux éditions de L'abbé Migne du Dictionnaire de littérature chrétienne.
1853 09 août : Mort de celui qu'il considérait comme l'un de ses Maîtres, Hoéné Wronski.
Septembre : Sa femme, Noémi Cadiot, s'enfuit du domicile conjugal.
Il abandonne la politique.
1854 Mai 1854 : Abandonné et seul, il se rend à Londres et y fait la connaissance d'Edward Bulwer-Lytton, Grand Maître de la Societas rosicruciana in Anglia.
Au cours d'une opération théurgique, il évoque et dialogue avec Apollonius de Tyane.
24 juillet : Joannes lui communique un pantacle.
Août : Il rentre à Paris.
Octobre : Il adopte le pseudonyme d'Eliphas Lévi.
Sa femme intente une action en séparation de corps.
Leur fille Marie meurt à l'âge de 7 ans.
Il écrit La clavicule universelle des clavicules.
1855 Il écrit Dogme et rituel de Haute-Magie.
Il adresse une chanson, intitulée Caligula, à l'empereur Napoléon III. Celui-ci le fait interner à la prison de Mazas. Il lui adresse alors une nouvelle chanson, intitulée "L'Anti-Caligula". Il est libéré.

1856 Publication aux éditions Baillière de Mystères et réalités de la Kabbale, et de Dogme et rituel de la Haute Magie.
1857 Il s'installe au 19, avenue du Maine.
1859 Il entre en relation avec Henri Delaage.
1860 Publication de l'Histoire de la Magie.
1861 14 mars : Il reçoit la lumière maçonnique à la Loge parisienne du Grand Orient "La Rose du Parfait Silence".
02 mai : Il effectue un deuxième voyage à Londres et y rencontre Vintras.
21 août : Il reçoit le grade de Maître.
Il démissionne de la Franc-Maçonnerie.
Publication aux éditions Baillière de La clef des grands mystères.
Publication aux éditions Bourdilliat du Sorcier de Meudon.
1862 Publication aux éditions Baillière de Fables et symboles.
1864 Il s'installe au 155, rue de Sèvres.
1865 25 janvier : Son mariage avec Noémi Cadiot est déclaré nul par le Tribunal Civil.
Juin : Un dénommé Capella lui fait de nombreuses prédictions, toutes exactes.
Août : Il est frappé par une mauvaise grippe et va se reposer chez Mme de Balzac.
Publication aux éditions Baillière de La science des esprits.
1871 Il est mobilisé comme garde national, ce qui contribue à détériorer sa santé.
1873 Il fait la connaissance de Victor Hugo.
1875 26 mai : Il rédige son testament.
31 mai à 14h00 : Il meurt au 155, rue de Sèvres, à Paris, d'une maladie de cœur.
02 juin : Le service funéraire a lieu à l'église Saint-François-Xavier, à Paris. Il est ensuite inhumé au cimetière d'Ivry.
1881 30 mai : Mort de Pauline Constant, sa sœur, à l'asile des petites sœurs des pauvres de la rue Saint-Jacques à Paris.
1894 Publication aux éditions Chamuel du Livre des Splendeurs.
1895 Publication aux éditions Chamuel des Clefs majeures et clavicules de Salomon.
1896 Publication aux éditions Chamuel du Cathéchisme de la paix.
1898 Publication aux éditions Chamuel du Grand Arcane ou L'occultisme dévoilé.

1911 Publication aux éditions Chacornac du Livre des Sages.
1916 Mort du fils d'Eliphas Lévi.
1920 Publication aux éditions Nourry des Mystères de la Kabbale.
1932 Publication aux éditions Chacornac du premier tome du Cours de philosophie occulte.
1933 Publication aux éditions Chacornac du deuxième tome du Cours de philosophie occulte.
1975 Création du Cercle Eliphas Lévi par Mme Christiane Buisset.

Bibliographie


• Mystères et réalités de la Kabbale (1856), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• Dogme et rituel de Haute-Magie (1856), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• Histoire de la Magie (1860), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• La clef des grands mystères (1861), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• La science des esprits (1865), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• Le livre des splendeurs (1894), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• Clefs majeures et clavicules de Salomon (1895), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• Le Grand Arcane ou l'occultisme dévoilé (1898), Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• Le Livre des Sages (1911), DIFFUSION ROSICRUCIENNE
• Le livre des Sages (1911), Editions TÉLESMA
• Les mystères de la Kabbale ou l'harmonie occulte des deux testaments (1920),
Editions LA MAISNIE TRÉDANIEL
• Les portes de l'avenir, DIFFUSION ROSICRUCIENNE
• Les admirables secrets d'Albert le Grand, DIFFUSION SCIENTIFIQUE
• Numérologie et Kabbale : Cours de philosophie occulte (1911), Editions DE MORTAGNE
• Cours de philosophie occulte (1832), Editions LA MAISNIE / TRÉDANIEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-mystik.forumactif.fr
 
Eliphas Levi...(abbé constant)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eliphas LEVI et EWARD BULWER LYTTON:
» Eliphas Levi
» Eliphas Levi: le Grand Arcane
» Eliphas Lévi
» Prophétie du pere Constant Louis Marie Pel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le manoir de la magie :: BIBLIOTHEQUE :: histoire de la magie et de la sorcellerie-
Sauter vers: