le manoir de la magie

forum d'échange sur la magie, son apprentissage et audelà
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LES KORRIGANS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arwen
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 190
Age : 38
Localisation : isere
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: LES KORRIGANS   Jeu 10 Mai - 17:38

Le Korrigan
Extrait de La Grande Encyclopédie des lutins







TAILLE :
D’une à deux coudées.

ASPECTS :
Petits, très ridés, malingres, noirs et poilus, d’une force prodigieuse. Cheveux longs parfois tressés. Certains ont le front orné de petites cornes auxquelles ils attachent leurs bretelles. Pieds poilus, sabots en bois, mains aux doigts longs et fins. Petites queue qui frétille sans cesse. Le “Petit Charbonnier” de Bryère ressemble à un singe roussâtre.

VÊTEMENTS :
Lorsqu’au Xème siècle Samson aperçoit pour la première fois “ces païens danser autour des menhirs”, il les décrit sauvages et vêtus de peaux de bêtes. Il faut attendre la fin du XVIIème siècle pour les voir adopter le costume paysan local et un curieux chapeau aussi large qu’une lune. Un vieux manuscrit mis à jour par Claymorius dit qu’ils se montraient délibérément aux hommes en “rustres hardes et ne réservaient leurs vrais et nobles atours qu’au sein du domaine Kouril étendu sous terre, plus bas que la mer et les rivières”.

HABITAT :
De nombreux dolmens marquent l’emplacement de leur gîte. Des Korandous habitent dans les falaises de Bilfort à Paimpol. A Coat Bihan on appelle les barrows Châteaux de Poulpicans, un tumulus à Saint-Nolfen la retraite des Bouléguéans : c’était autrefois leur capitale , ils y vivaient par milliers. La lande de Plandren est entièrement creuse et abrite une métropole de Courils. Les monumentaux et étanges édifices de Carnac délimitent les frontières de la cité mère : ceux des rivages, “les noirs”, vivent dans les trous des falaises ; et les derniers Tens disparus dans les mares et les fermes en ruine. Les Kornikaneds demeurent toujours en Brocéliande, quelques Korreds en Cornwall, des Spriggans, issus d’un cousinage, se sont étendus sur les moors, et les sorgues hantent les côtes britanniques.

NOURRITURE :
“Ils n’exigent qu’un peu de graisse pour leur roye et leur bouillie.” Pourtant beuacoup de gens ont vu de la fumée sortir de dessous des pierres et par les trous de leurs demeures, et senti le délicat fumet de leurs festins.

MŒURS :
On connaît en définitive très peu de chose de cette race ancienne, le contact avec les hommes se bordant à quelques rencontres, services, danses ou mises à mal pour les maritimes. Leurs épouses font parfois appel à des sages femmes humaines lors des accouchements difficiles. Elles les paient avec de l’or provenant de leurs trésors enterrés sous les dolmens.

ACTIVITES:

“Ils dansent, la nuit, autour des menhirs; les humains qu’ils entraînent avec eux dans la ronde en survivent rarement.”
“Ils gardaient des trésors entassés sous de grosses pierres qui s’ouvraient lorsqu’on les frappait avec une certaine clef rouillée.” Autrefois, lorsqu’on avait perdu quelque chose, il suffisait de se rendre à leur résidence au commencement de la nuit, et de dire: ” Poulpican, j’ai perdu tel ou tel objet.” Le lendemain on le retrouvait à la porte.



LEUR LOI

Au pays des Korrigans, la loi est la même que l’on soit soi-même Korrigan ou que l’on soit un étranger accepté dans cette communauté.
Cette loi se divise en quatre chapitres:

les règles de circulation

les règles du travail

les règles du repos

les règles de la fête

Les règles de circulation

R.1 Un Korrigan ne peut se déplacer que lorsque la nuit est profonde.

R.2 Chaque Korrigan qui est en âge de circuler doit obtenir l’accord de sa communauté.

R.3 Tout Korrigan ayant obtenu cet accord doit se fournir d’un insecte volant, qui lui appartiendra jusqu’à la mort de l’insecte.

R.4 A la mort de l’insecte, le Korrigan choisira un nouvel insecte volant disponible, qui lui appartiendra à son tour.

R.5 Les insectes devront circuler à la cime des arbres.

R.6 Les chemins terrestres sont destinés aux piétons ainsi qu’aux poussettes des nouveaux nés.

R.7 Les insectes sont autorisés à se poser sur terre uniquement lorsqu’ils viennent chercher ou ramener leur propriétaire , ou pour stationner près d’une brasserie.

R.8 Tout vol d’insecte volant sera sanctionné d’une interdiction de circulation allant d’une nuit à un mois. L’insecte sera rendu à son Korrigan.

R.9 Tout accident causé par un insecte sur un piéton sera sanctionné d’une amende que devra payer le conducteur.

R.10 L’activité humaine, la nuit, doit être combattue par tout Korrigan, pédestre ou volant.

R.11 Tout autre problème sera discuté devant l’assemblée des droits des Korrigans qui se tient toutes les quatre pleines lunes.

Les règles du travail

R.1 Un korrigan a l’obligation de travailler lorsqu’il atteint l’âge de 150 ans, et doit partir en retraite à 300 ans.

R.2 Chaque Korrigan doit prendre la succession de son père, lorsque ce dernier part en retraite.

R.3 Les activités de travail commencent en début de nuit et se terminent au milieu de la nuit.

R.4 Les Korrigans travaillent dans les domaines agricoles, économiques et politiques.

R.5 Les Korrigannettes travaillent dans les domaines domestiques, culturels et politiques, lors des assemblées des droits des Korrigans uniquement.

R.6 Les nouveaux nés et les jeunes Korrigans demeurent avec leur parents durant la période de travail et sont libres durant l’autre moitié de la nuit.

R.7 Chaque Korrigan est responsable de sa personne et ce sans différence d’âge. S’il commet une faute de circulation ou de travail, de repos ou de fête, il devra en répondre devant l’assemblée des droits des Korrigans qui décidera de son sort.

Les règles du repos

R.1 Le repos est obligatoire à partir du moment où le jour va se lever.

R.2 Si un Korrigan venait à ne pas se reposer sous la lumière du soleil, ce dernier le transformerait en roche.

R.3 Les korrigans ainsi transformés auront une chance d’être réhabilités à l’état normal lors d’une assemblée des droits des korrigans.

R.4 Le repentir n’est valable qu’une seule fois.

R.5 Le repos se divise en trois temps:

1. Le début du repos est le temps où les Korrigans se calment t se dépêchent de retourner dans leur abri.
2. Le milieu du repos est le temps le plus long, où les Korrigans méditent sur leur journée.
3. La fin du repos est le temps où les Korrigans sortent de leur temps de réflexion et prennent leur petit déjeuner.

Les règles de la fête

R.1 Aucun Korrigan ne devra déranger un autre pendant le temps de la méditation, sinon quoi il sera sanctionné par l’assemblée des droits des Korrigans.

R.2 La fête commence à partir de la seconde moitié de la nuit et se termine à la pointe du jour.

R.3 Tous les Korrigans sont invités à faire la fête:

1. Les activités de fête sont toutes gratuites ( danse, lecture de contes ou stip-tease)
2. La consommation d’alcool est tolérée et même recommandée!
3. Les ancêtres racontent à tous leurs aventures passées.

R.4 Les activités commerciales et les paris sont payants:

1. L’achat des denrées liquides et solides
2. Les paris sur les jeux de dés ou de cartes
3. Les paris sur les courses d’insectes volants.

R.5 Les cérémonies religieuses telles que les naissances, les mariages et les enterrements sont fêtés une semaine après leur déclaration publique.

R.6 Les bagarres sont autorisés si et seulement si les Korrigans le font dans la joie et la bonne humeur, pour mesurer leur virilité devant leur conquête.

R.7 Les bagarres sont interdites si elles sont le résultat d’un différent entre bandes rivales, c’est à l’assemblée des droits des Korrigans qui doit trancher en cas de différent.



source : le domaine d'isegorias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-mystik.forumactif.fr
 
LES KORRIGANS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Légendes Bretonnes : Les Korrigans
» [Info] Les Korrigans.
» les korrigans
» L'ufologie et les êtres fantastiques de nos régions
» Alphabétique, syllabique, globale, mixte... : le classement des manuels de lecture pour apprendre à lire aux enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le manoir de la magie :: FAIRYES :: LE PETIT PEUPLE-
Sauter vers: